Interview de Nicolas Maller, Responsable Innovation – Développement Marchés chez MPM (Etienne Lacroix Group).

Ergofrance : Vous allez participer aux 12èmes journées nationales de l’ergothérapie, qui auront lieu les 4 et 5 avril prochains à l’IFE Toulouse. Expliquez-nous comment est venue l’idée pour votre société spécialisée dans d’injection plastique, de travailler sur ce domaine ?

Nicolas Maller : Dans le cadre de notre stratégie de diversification amorcée dès 2012, la direction de MPM a souhaité la création d’un poste de responsable de l’innovation, en charge du développement des nouveaux marchés. J’ai donc intégré MPM pour relever ce challenge, après une première partie de carrière chez SUEZ-Aquasource. Au regard du savoir-faire historique de MPM, j’ai rapidement proposé de croiser l’aspect Bâtiment et Handicap/Accessibilité (au sens large).

Notre gamme accessibilité est née de cette stratégie, avec une approche centrée terrain, riche de rendez-vous et échanges que nous avons mis en place avec des ergothérapeutes dès 2013 (soit dans des structures médicosociales ou à l’occasion de salons de référence comme le salon Autonomic-Expo).
De ces échanges sont remontés des besoins et concepts de produits centrés sur les utilisateurs finaux (approche en conception de type « Design Thinking »).
Ces échanges nous ont également permis de faire rapidement le constat que très peu d’industriels de notre taille (PME/ETI) sont positionnés sur ce segment d’activité (le marché étant majoritairement occupé par des gros acteurs), et que MPM avait donc toute sa place et le savoir-faire.

Ergofrance : Que représente l’autonomie pour vous ?

Nicolas Maller : Si je devais donner ma propre définition, je dirais que c’est la capacité à pourvoir à ses propres besoins sans dépendre d’autrui.
Notre leitmotiv chez MPM, ce n’est pas de faire à la place de l’autre, mais bien d’aider la personne en apportant des outils et des aides techniques voire spécifiques, pour s’adapter à l’environnement existant. Ainsi par exemple pour un besoin d’ergonomie au poste du travail, on ne proposera pas de changer le bureau existant par un nouveau mobilier, mais nous adapterons le dispositif au mieux pour permettre d’utiliser le matériel déjà en place.

Ergofrance : Ces 12ème journées sont centrées sur les activités et métiers d’Ergothérapeutes. Quels types de produits allez-vous mettre en valeur au cours du salon?

Nicolas Maller : Tout d’abord, j’ai fait remonter l’information à la hiérarchie. Ce qui n’a pas été forcément l’étape la plus simple…

Ergofrance : Quelles sont les difficultés que vous avez rencontré pendant cette procédure ?

Nicolas Maller : Ces journées seront bien évidement l’occasion de mettre en avant notre produit phare JUMBOREST, tablette amovible multi usage, véritable outil d’aide technique au positionnement ou à la correction de posture, mais également de présenter notre gamme de produits d’adaptation de mobilier existant : plateau JUMBOREST ACCESS (extension de mobilier pour faciliter l’accès à un bureau ou une table).

Nous présenterons également SECURISEAT, dispositif de type cache boucle permettant de sécuriser le transport en voiture de personnes avec troubles du comportement (enfants autistes, personnes atteinte de la maladie d’Alzheimer …).

Ergofrance : À qui s’adresse principalement JUMBOREST ? Qui sont vos actuels (et futurs) clients et partenaires ?

Nicolas Maller : Historiquement ciblé sur l’ergothérapie de par notre travail en synergie avec la profession, nous avons centré notre démarche sur les structures médicosociales à l’attention des enfants (repas), et des adultes (organismes de rééducation, structures pour personnes âgées dans le cadre des besoins liés aux repas et activités sur table…).
Actuellement nous cherchons à étendre la cible et l’activité vers le segment ergonomie, au regard de la montée en puissance des besoins liés à l’adaptation des surfaces de travail (poste informatique), voire à l’aménagement.
Par rapport à votre question et pour être encore plus précis, nous travaillons depuis la création de ce domaine d’activité stratégique avec ERGOFRANCE, notre partenaire pour l’ergonomie et le bien-être au travail, et qui compte en France parmi les références de revendeur – spécialiste du secteur.

Le référencement auprès de ce leader a été un formidable vecteur de développement de la notoriété de nos gammes. L’apport a été également très significatif au niveau de l’accès au client final, notamment par la possibilité de tester nos produits (voir plus loin).
Nous travaillons également indirectement avec le milieu médical professionnel dont le CHU de Toulouse Rangueil, l’Hôpital de la Pitié Salpêtrière à Paris…
Enfin, dans le cadre de notre stratégie de développement à l’international, nous misons sur l’export et avons déjà réussi des implantations en Europe (Belgique, Italie, Allemagne, Espagne, Pays Bas, Suisse…) et depuis peu le très grand export (avec des marchés au Canada ou au Japon), les professionnels de ces pays ayant eu l’occasion de découvrir nos produits lors du salon REHACARE en Allemagne.

Ergofrance : Quels services proposez-vous ?

Nicolas Maller : Je dirais que nous offrons un service sur deux niveaux.

D’une part la capacité de prêt et de test produits, convaincus du vieil adage « seing is believing », et sommes ouverts au montage de partenariats, conscients que nous pouvons être le point d’entrée ou du moins de création de concepts innovants, en travaillant en étroite relation avec des ergothérapeutes (ou des ergonomes) qui ont des idées de projets.

Notre vraie force, outre l’écoute de signaux faibles, c’est d’avoir un Bureau d’Etudes intégré, avec un vrai savoir-faire et des capacités certaines de prototypage et maquettes…. En vue de répondre aux normes les plus exigeantes (NF, ISO…)
Par exemple pour JUMBOREST, nous avons travaillé en synergie avec un ergothérapeute du CHU de Toulouse et son équipe, pour la mise en œuvre et le concept du produit ….

Ce travail commun et dans le temps, nous a permis d’initier le prototype, d’améliorer les versions intermédiaires, et au final d’arriver à un produit fini épuré, abouti et breveté auprès de l’INPI !

D’autre part nous assurons des sessions de Formation auprès des élèves ergo (ou si besoin auprès des clients) pour les sensibiliser à la problématique du positionnement.

Ainsi à la prochaine rentrée des étudiant de IFE TOULOUSE en mai, nous avons prévu avec l’équipe enseignante d’assurer une intervention plénière en amphi suivie d’une après-midi complète de découverte et tests de nos produits …..

Ergofrance : Quels sont vos projets où autres actions futures dans le domaine de l’Ergothérapie ? Quels bénéfices attendez-vous de cette participation à ces 12èmes journées nationales ?

Nicolas Maller : A l’occasion de ces journées nous présenterons notre avant-projet d’aide technique pour la problématique d’ouverture des portes pour les personnes à mobilité réduite (se déplaçant en fauteuils roulant, qu’il soit manuel ou électrique).
Nous profiterons du salon pour dévoiler le 1er prototype fonctionnel de dispositif d’ouverture de porte, avec comme objectif de recueillir des avis, confirmer l’existence de cette problématique forte, et bien sûr de valider les hypothèses de développement industriel, ce dernier cas nécessitant des investissements conséquents à sécuriser.

Nous présenterons également nos concepts de plateaux repas à réglage en hauteur, destiné aux personnes ayant des difficultés à parcourir la distance table / assiette / bouche.

Nous espérons des échanges nourris et constructifs autour de nos produits et prototypes, mais aussi pouvoir également recueillir d’autres besoins ou retour non-identifiés de professionnels, en vue d’avoir des pistes sérieuses et pertinentes pour adapter et améliorer nos produits.

L’ergonomie et l’ergothérapie sont des points de passage obligé pour aller vers l’utilisateur final et couvrir au mieux ses attentes.

Nous proposons des produits techniques et attrayants, sur catalogue ou sur demande qui sont en prise directe avec des problématiques directes, quotidienne et réelles.

Notre ambition est de rendre agréable les dispositifs en techno-polymère injecté, rendre plus facile leurs utilisations, rendre la vie plus simple.
Voilà l’esprit MPM, la Manufacture de Produits Malins.