Les principes de base d’une bonne conception du travail en position debout sont les suivants :

  • Changement fréquent de poste de travail, variation des tâches
  • Évitez les flexions, les étirements et les torsions extrêmes
  • Rythme de travail approprié aux capacités de chacun
  • Proposer, aux employés, des périodes de repos permettant de se détendre ; des exercices physiques (étirement, marche, etc.) peuvent également être utiles
  • Communiquer les bonnes pratiques de travail et l’utilisation du temps de pause
  • Accorder aux salariés une période d’adaptation lorsqu’ils retournent au travail après une absence (vacances, maladie), afin de leur permettre de reprendre graduellement un rythme de travail normal

Le poste de travail en position debout idéal

La conception de l’environnement de travail doit s’adapter à la variété des formes et des tailles de chacun, et fournir un soutien pour l’exécution des différentes tâches.

Selon les tâches à réaliser, les hauteurs de surface de travail doivent varier :

  • Pour le travail de précision (écriture, assemblage électronique, horlogerie, bijouterie…), le poste de travail doit se situer à environ 5 cm au-dessus de la hauteur du coude ; un support de coude est nécessaire.
  • Pour des travaux légers (travail à la chaîne, travaux mécaniques, etc.), le poste de travail doit se situer à environ 5 à 10 cm en dessous de la hauteur du coude.
  • Pour des travaux lourds qui exigent une force vers le bas, le poste de travail doit se situer à 20-40 cm en dessous de la hauteur du coude.

Comment l’individu peut-il réduire l’inconfort en position debout au travail ?

Pour réduire toute forme d’inconfort position debout au travail, il convient de régler la hauteur du poste de travail en fonction des dimensions du corps, en utilisant la hauteur du coude comme guide.

  • Le poste de travail doit être organisé de manière à ce que les opérations habituelles puissent être effectuées à portée de main
  • L’individu doit toujours faire face à l’objet sur lequel il travaille
  • Le corps doit se situer à proximité de la tâche à accomplir
  • Le poste de travail doit pouvoir être ajusté de manière à avoir suffisamment d’espace pour changer de position de travail lorsque cela est nécessaire
  • Une pédale ou un repose-pied portatif peut être installé afin de permettre l’individu de déplacer le poids du corps d’une jambe à l’autre
  • Lorsque cela est nécessaire, l’individu doit disposer d’un siège assis-debout, de manière à pouvoir se reposer.

Le sol et les chaussures en position debout au travail

Chez les individus en position de travail debout prolongée, il est important que les pieds soient confortables. Pour ce faire, voici quelques conseils :

  • Porter des chaussures qui ne changent pas la forme des pieds. Idéalement, des chaussures offrant une bonne prise au niveau du talon sont bien adaptées aux conditions de travail en position debout prolongée. En effet, si l’arrière de la chaussure est trop large trop mou, cette dernière glissera, pouvant provoquer une instabilité et des douleurs ainsi que les frottements.
  • Les chaussures doivent permettre aux orteils de bouger. En effet, des chaussures trop étroites ou trop peu profondes occasionnent des douleurs et une fatigue.
  • Une voûte plantaire accroît le support du corps
    les chaussures à lacets sont à privilégier, car elles peuvent être ajustées et empêcher le pied de pisser à l’intérieur.
  • Chez les personnes qui souffrent de sensibilité au niveau des ou du dessus du pied, il est possible d’utiliser un rembourrage.
  • Les chaussures plates ne sont pas recommandées : un petit talon peut diminuer la tension au niveau du tendon d’Achille et permettent une marche correcte et une position debout plus confortable.
  • Une semelle intérieure rembourrée amortissant les chocs peut soulager les individus qui travaillent sur les sols durs. Idéalement, les postes de travail en position debout doivent être couverts de tapis antifatigue.

Un environnement de travail propre

Si le principe d’un environnement de travail propre paraît logique, il est important de le rappeler. En outre :

  • Mieux vaut éviter aux employés de se tenir debout sur des sols durs, en béton ou en métal, par exemple. Les sols en bois, recouverts de caillebotis, en liège ou en caoutchouc sont recommandés pour le bien-être et la santé des travailleurs en position debout prolongée.
  • Les sols doivent être plats et antidérapants.
  • Les tapis antifatigue sont un excellent moyen de proposer, aux employés, des sols confortables. Leurs bords inclinés contribuent à la prévention des trébuchement.