Le syndrome des jambes lourdes porte bien son nom. Il est utilisé pour décrire un ensemble de symptômes résultant d’une insuffisance veineuse chronique, un problème de santé affectant les veines situées au niveau des jambes. Le rôle de ces dernières est de ramener le sang circulant dans les jambes au niveau du cœur et d’assurer un flux sanguin régulier. Du fait de la position des jambes, le travail des veines nécessite également un effort supplémentaire en raison du phénomène de gravité. Ainsi, en position debout prolongée, les travailleurs sont exposés à des risques accrus d’insuffisance veineuse chronique. Zoom sur un mal insidieux : le syndrome des jambes lourdes.

Syndrome des jambes lourdes : de quoi parle-t-on exactement ?

Dans le corps humain, le rôle des veines est primordial, car ce sont elles qui assurent le passage régulier du sang dans les organes. Au niveau des jambes, la nature élastique des veines leur permet de faire passer le sang, quelle que soit la position adoptée, et de ramener ce dernier au cœur. Élastiques, elles fluctuent en fonction de la contraction des muscles adjacents et de la présence de valve empêchant le sang de retourner en arrière. Dans certaines situations, il peut être difficile pour les veines de ramener le sang au cœur. C’est notamment le cas lorsqu’elles perdent de leur élasticité ou si les valves dont elles sont équipées ne fonctionnent pas correctement. À terme, cela provoque une accumulation de sang dans les jambes, entraînant ainsi une insuffisance veineuse chronique. Plusieurs facteurs expliquent ce problème :

  • L’hérédité
  • Le vieillissement naturel
  • Le sexe, les femmes étant plus touchées par l’insuffisance veineuse chronique
  • La grossesse
  • Le surpoids
  • La position debout prolongée
  • Le tabac

Quels sont les symptômes et les conséquences du syndrome des jambes lourdes ?

La majeure partie des symptômes accompagnant l’insuffisance veineuse chronique sont relativement légers mais néanmoins désagréables pour la plupart. Ainsi, on observe des symptômes tels que :

  • Le gonflement des jambes des pieds
  • Une sensation de lourdeur au niveau des jambes
  • Des démangeaisons
  • Des picotements, voire des engourdissements
  • Des douleurs
  • Des crampes musculaires

Les symptômes présentés ci-dessus ont tendance à s’intensifier au fil de la journée et lorsque les températures augmentent.

L’insuffisance veineuse chronique peut entraîner certaines complications comme l’apparition de varices ou de veines endommagées, souvent visibles à la surface de la peau. En outre, des infections cutanées peuvent apparaître dans les cas les plus graves. Un caillot de sang peut également se former dans la zone d’accumulation et, lorsque cela se produit, une consultation médicale s’impose.

Peut-on éviter les jambes lourdes ?

Fort heureusement, le syndrome des jambes lourdes n’est pas une fatalité. Au travail comme dans la vie privée, il est possible de lutter contre ce phénomène est ainsi, contre les conséquences néfastes qui en découlent. Voici quelques exemples de moyens à mettre en œuvre facilement :

  • Evitez de rester trop longtemps dans la même position, en position assise comme en position debout. Le mouvement du corps, notamment celui des jambes, améliore la circulation sanguine à travers le corps
  • Si vous travaillez en position assise, levez-vous régulièrement, étirez-vous et bougez, ne serait-ce que sur quelques mètres
  • L’exercice physique augmente le tonus musculaire dans les jambes, favorisant ainsi le retour du sang au cœur. La marche est un excellent remède pour lutter contre le syndrome des jambes lourdes.
  • Si vous souffrez d’excès pondéral, celui-ci augmente la pression exercée au niveau des veines des jambes. Une solution simple consiste à perdre du poids pour atteindre un niveau acceptable pour la santé des veines.
  • Dès que cela est possible, levez les jambes. À la fin d’une journée de travail, par exemple, asseyez-vous en levant les jambes au-dessus du niveau des hanches. Cela facilite le retour du flux sanguin vers le cœur et réduit l’impact du syndrome des jambes lourdes.
  • Au travail, si vous êtes assis(e) pendant des périodes prolongées devant un bureau, placez un repose-pied sous le bureau, de manière à pouvoir prendre appui afin que vos pieds ne soient pas au niveau du sol.
  • Lorsque vous êtes assis, évitez de croiser les jambes
  • Les bas de contention contribuent à favoriser le retour du sang au niveau du cœur.
  • Évitez les bains chauds. La chaleur favorise la dilatation des veines, entravant la circulation sanguine.
  • Si vous fumez, l’arrêt du tabac peut contribuer à réduire les symptômes et les risques
  • Evitez de porter des vêtements trop serrés ou des chaussures à talons
  • Si vous exercez activité professionnelle dans laquelle vous piétinez (hôtesse de caisse, hôtesse d’accueil, travail en atelier…), un tapis anti-fatigue vous permettra de lutter efficacement contre le syndrome des jambes lourdes. En effet, les propriétés des tapis anti-fatigue minimisent les risques et favorisent la circulation sanguine au niveau des jambes.

Outre ces mesures, il existe bien sûr des traitements thérapeutiques car, l’insuffisance veineuse chronique nécessitant une prise en charge médicale dans certains cas. Quoi qu’il en soit, le syndrome des jambes lourdes peut impacter de manière significative sur la qualité de vie au quotidien comme au travail. Des actions simples permettent d’atténuer les risques. Ergofrance propose une gamme de produits adaptés à la santé et à la qualité de vie au travail. Cliquez ici pour les découvrir.